Bas de Plafond

by PapierBruit

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €1 EUR  or more

     

about

New Track 25.02.2021
On est très heureux de t’annoncer la sortie de BAS DE PLAFOND Premier extrait d’un EP à venir. Le titre est accompagné d'un clip à voir sur notre chaîne YouTube.

lyrics

Tout commence là, un lendemain de dimanche soir.
Fin de saison, ma lâcheté m'en a fait voir. J'ai
Posé mon jeu, au fond du torse, fond de frigo.
Margarita sans garniture, sans garnison.
Sur mon épaule, toute la lourdeur de la légèreté. J'ai
Pas de projet, toute la douleur sur mon canapé.
Tout à prouver, pas tout à fait. Rien à prouver mais tout à faire.
Se réparer puis tout défoncer. Se réparer pour tout défoncer.

Et je ne me vois plus que dans les vitres,
Mes forces s'écoulent dans des gorgées d'un litre.
La vie a ses longueurs comme tous les double-albums
Et la vie est vraie comme dans un vivarium.

La nuit est pleine d'un vide sanitaire.
Mes souvenirs sont des faits divers.
Je n'ai pas l'âge de pas faire mon âge.
J'atteins un âge où il est bon de se taire.
J'perds la mémoire et le monde s'élargit.
J'ai l’espérance d'un grand allergique.
Je ne lis que les gros titres
Trop fatigué pour viser le hors-piste.

Plus le monde se répand,
Plus personne ne se répond.
Puisque le monde est si grand,
Jamais on touchera le fond.
Quand le monde se méprend
Le jour se lève écartelé.
La nuit n'est qu'un ronflement

Le monde est grand j'suis trop serré.
J'me fais encore plus petit,
Laisse même pas d’espace à une plaie ouverte,
La tête sur les épaules et les épaules au-dessus d'la tête.
Plus je vois en grand, plus la vie est courte.
Plus la terre est vaste, plus je joue des coudes.
Stan Smith en lévitation, les cheveux en bataille,
Mes insomnies dans le sac à dos j’suis un épouvantail.
Bien immobile j'effraie les corbeaux
Le sourire tiré au cordeau, j'me fais de la place, j'me fais de la place.

Mais c'est dans la douleur que je me liquéfie
Que je me déverse dans les rues de la ville
J'avale la nuit, petit à petit,
Comme une comptine pour repentis. Dans les starting,
J'attends le coût, le prix, le cours des choses
Comme si j’avais peur de perdre le goût des choses.
Évidemment qu'j'me renferme sur moi-même
Jusqu'au bout du monde sur mes deux oreilles.
Évidemment que je déploie mes ailes trop près du soleil,
Ici c'est bas de plafond.

credits

released February 25, 2021
Paroles et musique : PapierBruit
Auteurs : Eskimo J, Printemps 2004
Composition : Eskimo J
Mixage et mastering : Jérôme Donzel aka Bonetrips

license

all rights reserved

tags

about

PapierBruit Lyon, France

Sûr de rien plutôt surréaliste, alternatif est PapierBruit.
De l'écriture en stéréo, une idée de thème entre deux ramettes de métro et du sampling fait au massicot.

contact / help

Contact PapierBruit

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this track or account

If you like PapierBruit, you may also like: